Le Grand Raid Camargue, la course qui fait rêver.

D'où vient l'idée de ce Trail ?

Le Grand Raid de Camargue est né de la rencontre entre un homme passionné par l’héritage de son territoire camarguais, et un acteur agro-environnemental. Laurent GRENIER, coureur d’ultra-distances est coutumier des grands événements sportifs, mais il à un rêve. Il souhaite traverser la Camargue en courant. Ce n’est plus un objectif de kilomètre ou de dénivelé mais un objectif de plaisir et de découverte de son territoire sauvage. Cependant il ne se voit pas réaliser ce rêve tout seul. Cet événement sportif devient à ses yeux bien plus que ça, il veut y combiner l’aspect culturel, patrimonial et environnemental de la région. Pour cela, il met en place un village des métiers à l’arrivé et une journée festive le lendemain, pour ouvrir aux concurrents l’accès à nos traditions locales.

Avec ses amis Thierry SELLE et Pierre TOUSSAINT, le projet prend forme : un logo se dessine, le site internet se crée, les premiers bénévoles se rattachent. C’est en 2015, que ce rêve se concrétise, la première édition de la course à pied, et de ses différentes distances. 

« Un événement pleine nature novateur et original sur un tracé plat, mais très exigeant en vélocité, et en gestion d’effort. »

Quelles sont ses valeurs ?

Aujourd’hui, l’équipe a planté le décor, une traversée unique dans un cadre exceptionnel. C’est donc à vous de venir rêver sur ce parcours authentique, ouvert une seule fois par an. Avec ses départs en manades et son arrivée au pied des remparts d’Aigues-Mortes. La Camargue a une richesse biologique, patrimoniale, et traditionnelle forte. Première manifestation labélisée par un Parc Naturel, le Grand Raid Camargue ne saurait exister sans l’aide des gestionnaires d’espaces naturels. Comme le Conservatoire du Littoral ou le Parc Naturel Régional de Camargue, la Réserve de Biosphère, et des grands propriétaires privés comme les Salins du Midi, ou le Domaine Royal de Jarras. Enfin, le Centre des Monuments Historiques se montre généreux envers les concurrents engagés et leurs familles, pour la visite des remparts d’Aigues-Mortes. C’est le fruit d’un travail collaboratif, basé sur une charte d’écoresponsabilité.

Quel avenir ?

Le Grand raid de Camargue est devenu la première manifestation sportive en France à être à la fois labellisée par un Parc Naturel Régional, et à être reconnue comme un membre Eco Acteur d’une réserve de Biosphère.

Pour pérenniser la manifestation et continuer à l’ouvrir à son plein potentiel, l‘équipe d’organisation travaille sur trois axes complémentaires : la sensibilisation environnementale, la sensibilisation sport-santé, le tout supporté par l’action commune avec des entreprises dont la sensibilité RSE est forte, tant sur l’aspect environnemental que humain, et même une association dite médico sportive.

Notre objectif est certes de vous offrir la possibilité de vous évader le temps d’une journée dans les merveilleux paysages camarguais, d’y déployer toute votre performance sportive, mais également de prendre du recul sur l’ensemble des enjeux qui y sont associés, grâce au concours d’acteurs environnementaux, et d’entreprises qui partagent des valeurs fondamentales qui sont à l’origine de notre événement.